Les attaques informatiques se multiplient et c’est un enjeu majeur pour les entreprises. Ces derniers jours c’est une société de Gardanne qui a failli y perdre plus de 2 millions €. Les cybercriminels ont utilisé la  » fraude au président » : arnaque bien connue des experts en cybersécurité.  

Les «fraudes au président» sont de plus en plus nombreuses en entreprises et fait des ravages dans les PME. Les escrocs commencent par se renseigner sur une entreprise et ses dirigeants, ses conseillers, ses avocats…Puis, un des malfaiteurs se fait passer pour le PDG appelle un membre du service comptabilité ou trésorerie. Il explique à son «subalterne» qu’il est en déplacement à l’étranger et qui l’a choisi en raison de sa fiabilité et de sa discrétion pour mener une «opération exceptionnelle, confidentielle et extrêmement urgente». Il demande alors à l’employé de lui faire un virement en urgence à l’étranger et de rester très discret. Une fois l’argent transféré sur un compte offshore, l’escroc devient introuvable… Visualiser le reportage.

Valérie Smadja (2014 – 13 décembre à 11h11), Gardanne : une entreprise visée par les cybercriminels. France3-regions.francetvinfo.fr